Chansons

Par quel miracle j'aime écrire ?

 
 

Je me réveille à 15H30
J'prends des nouvelles des injustices
Les gilets jaunes et les migrants
Ca n'tutoie pas le paradis

Je me réveille à 15H30
J’prends des nouvelles d'une copine
A l'hôpital en psychiatrie
Parc'qu'elle entends des voix divines

Par quel miracle je suis heureux ?
(2 fois)
J'prends un café

J'prends pas ma douche on est mardi
Et l'hiver je ne sue pas trop
J’prends des nouvelles de Pavlesnki
La vérité sort d'la bouche des héros

J’met mon tee-shirt Pussy Riot
Pour aller écrire dans un bar
Qui n'aurait pas c't'idée idiote
De mettre une télé au comptoir

Par quel miracle j'aime écrire ?
(2 fois)
J’enfile mes sapes

Mais avant de partir en ville
J’regarde les oiseaux dans le bois
J’en imite un il fait une vrille
Et se pose juste en face de moi

« Monsieur si vous êtes si heureux
C’t'un mélange de force et d'courage
C’est aussi un don sachez-le»
Il me tint à peu près c'langage

Et pour l'amour comment on fait ?
(2 fois)
J'retourne en ville



Salignac-sur-Charente - Mars 2020

Pénélope

 
 
Refrain 1
J’aurai bien aimé t’embrasser
Décidément j’kiffe les lesbiennes
C’est peut-être mon côté pédé
J’aurai bien aimé t’embrasser

Refrain 2
J’aurai bien aimé t’emmener
T’emmener partout avec moi
Même si on n’se connaissait pas
J’aurai bien aimé t’emmener

Couplet 1
Bonnet vissé sur les oreilles
Une bière à quatre heure en terrasse
Putain t’es yeux qu’elle merveille
Je ne joue pas impair et passe

Couplet 2
J’aime que tu sois grande le sais-tu ?
Mal habillée avec des tâches
Sur un survêt’ qui n’existe plus
J’aime vraiment ça je veux que tu l’saches

Refrain 1 + Refrain 2

Couplet 3
Tu rigolais quand je jeûnais
Juste parc’que j’me trouvais gros
Et moi j’aimais t’voir rigoler
Je me s’rai presque trouvé beau

Couplet 4
Tu disais j’reviens à Cognac
Avant de partir en Guadeloupe
Je t’appellerai mais comme à chaqu’ fois
Moi j’s’rai Pénélope dans sa chaloupe
Refrain 1 + Refrain 2


Novembre 2019 – Salignac-sur-Charente

J'aime les punks

 
 
Mais où sont les Berurier Noir
Où est passée la mère Noël
J'ai plus quinze ans c'est pas trop tard
Encore traîner dans les poubelles

Deux trois keupons bien hydratés
Me demandent si j'ai pas du shit
Comme j'ai arrêté de fumer
En deux temps trois mouvements on split


Refrain
Et  je me dis, oui je me dis
Que j'aime les punks (Ad lib)

Je zone dans les rue d'Angoulême
Traîner ma crasse sur les trottoirs
A ce moment précis je t'aime
Je t'appelle pas j'ai le cafard

Je suis quand même devenu sérieux
Pas plus d'une cuite par semaine
Mais ce qu'elle est bonne nom de dieu
L'alcool fait du bien à ma haine

Hier j'ai fait un concert béton
Ca picolait dans tout les sens
Je suis amoureux des Keupons
Ils me rappellent mon enfance

Mais où sont les Berurier Noir
Il n'y a plus que Les Wampas
Ya plus de crête sur les trottoirs
Bordel de dieu c'que le temps pas

Pourtant moi j'aime toujours autant
Oh oui, j'aime les punks (Ad lib)